C’est quoi le chômage en France ?

Avec un taux de chômage qui reste élevé en France depuis des années, certains analyses se posent une question : le chômage serait-il lié à la mise en place du smic ? Pour les bénéficiaires du chômage en France, les aides sociales permettent de prendre en compte la situation personnelle.

Depuis 2008 et la crise économique qui a touché la France, selon les ASSEDICle taux de chômage se situe au-dessus de la barre des 9 %. Le dernier rapport de l’Insee fait le constat de 9,1 % de la population active en France (hors Mayotte), ce qui correspond à 2,73 millions de chômeurs. Un chiffre stable pour cette étude du troisième trimestre de l’année 2018.

Le smic est-il lié au chômage ?

Certains spécialistes, et même la chancelière allemande Angela Merkel, évoquent l’idée que le chômage a atteint un chiffre record, en France et dans de nombreux pays européens, à cause de la mise en place d’un salaire minimum. Ils pensent que le fait d’imposer un salaire minimum freine le dynamisme de l’emploi et porte préjudice aux sociétés, surtout pour développer la notion de compétitivité.

Mais selon les économistes, modifier ce taux serait très dangereux, à l’instar des pays comme la Grèce, l’Espagne ou encore le Portugal, qui en voulant réduire leur valeur pour relancer le marché, n’ont fait qu’aggraver leur situation.

Les aides sociales en fonction de la situation du bénéficiaire

Pour soutenir les plus en demande, les aides au logement comme l’APL sont versés selon les ressources du foyer, la composition, le lieu de résidence et le montant du loyer. Avec un bénéficiaire qui se retrouve au chômage, le montant de l’APL peut donc être modifié. En effet, un allocataire au chômage peut voir ses ressources baisser pendant sa période de versement.

Dans ce cas, la situation du bénéficiaire peut être réexaminée par la CAF pour que la nouvelle valorisation puisse prendre en compte la situation actuelle du demandeur. Il convient alors de prévenir la CAF qui calculera automatiquement ce nouveau montant.

Laissez votre réponse